fbpx
List Companies Incubator Companies FindWeb
List Companies Incubator Companies FindWeb
04
novembre
2017

Décret sur la loi de démarrage innovante

StartUp et croissance économique

Une nouvelle politique industrielle pour le développement et la compétitivité Vision et processus législatif

Les mesures présentées ici visent à promouvoir une croissance durable, le développement technologique, l'agrégation d'un écosystème animé par une nouvelle culture entrepreneuriale vouée à l'innovation et à l'emploi, notamment chez les jeunes. En outre, ces dispositions visent à promouvoir une plus grande mobilité sociale, le renforcement des liens entre les universités et les entreprises ainsi qu'une capacité accrue d'attirer des talents et des capitaux étrangers dans notre pays.

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement 2012 s'est engagé à élaborer un règlement organique visant à encourager la création et la croissance de nouvelles entreprises innovantes dans le secteur de la haute technologie. Le décret de loi 179 / 2012, également appelé "décret de croissance 2.0", constitue une étape importante de cette initiative.D'autres mesures urgentes pour la croissance du pays"Et converti par le Parlement avec 18 Décembre Loi 2012 n. 221.

Accepter les suggestions formulées dans le rapport Redémarrez, Italie! - élaboré par un groupe de travail composé d'experts 12 constitué en avril 2012 par le ministre du Développement économique - et issu de la consultation des principaux acteurs de l'écosystème entrepreneurial national, le décret sur la croissance 2.0 a introduit dans le système juridique italien la entreprise innovante à haute valeur technologique, le démarrage innovant. De manière totalement sans précédent, en faveur de ce type de société, un vaste ensemble de textes législatifs (articles 2532) a été mis en place - sans distinction sectorielle ni limite liée à l'âge de l'entrepreneur - qui prévoit de nouveaux instruments et mesures d'avantage qui affectent l’ensemble du cycle de vie de l’entreprise, du début à la phase d’expansion et de maturité. Bâtissant un cadre réglementaire qui répond aux besoins de tous les acteurs de l’écosystème des startups, le décret de croissance 2.0 transcende le simple exercice de légiférer et assume la valeur d'un politique organique et cohérente qui identifie l’innovation comme une trajectoire cruciale de la politique industrielle.
Loin d’être figées, la politique en matière de startups innovantes a été affectée au cours des quatre dernières années par plusieurs interventions de renforcement: mesures telles que le décret-loi 28 de juin 2013, n. 76, connu sous le nom de "décret sur le travail", le décret-loi 24 de janvier 2015, n. 3, connu sous le nom de "Investment Compact", et 11 December Law 2016, n. 232, mieux connue sous le nom de loi de finances 2017, a affiné, renforcé et élargi la gamme des outils de facilitation prévus par le "décret de croissance de 2.0". D'autres mesures, qui ne sont pas imputables au noyau initial de la politique en matière de startups innovantes, sont également intervenues pour enrichir le cadre politique global de l'entrepreneuriat innovant: un tournant dans ce sens est représenté par le lancement du Plan national de l'industrie 4.0 (brochure, présentation en italien et anglais). Ce document se concentre sur les mesures dédiées aux startups innovantes, mais offre également un aperçu du panorama plus large des politiques nationales d'innovation mentionnées ci-dessus.

 

Définitions, régime de publicité et de surveillance

La législation se réfère spécifiquement aux startups innovant souligner que les mesures ne s'appliquent à aucune entreprise nouvellement créée, mais uniquement à celles qui œuvrent dans le domaine de l'innovation technologique. Hormis cette distinction, aucune limitation sectorielle n’est établie: la législation est ouverte à l’ensemble du monde productif, du numérique au manufacturier, du commerce à l’agriculture. Définition de démarrage innovant: les subventions en capital, également incorporées sous forme coopérative, dont les actions ou les quotes-parts représentant le capital-actions ne sont pas cotées sur un marché réglementé ni sur un système de négociation multilatéral, et qui répondent aux exigences suivantes, peuvent être utilisées pour faciliter les mesures:
- Je suis nouvellement établi ou de toute façon ils étaient composé de moins de 5 années (en tout cas pas avant 18 Décembre 2012);
- avoir bureau principal en Italie, ou dans un autre pays membre de l'Union européenne ou dans des pays parties à l'accord sur l'Espace économique européen, à condition qu'ils aient un site de production ou une succursale en Italie;
- présenter un valeur de production annuelle inférieure à 5 millions; ils ne distribuent pas et n'ont pas distribué de bénéfices;
- ils ont comme objet social exclusif ou répandu le développement, la production et la commercialisation de produits ou de services innovants à haute valeur technologique;
- ne sont pas constitués de fusion, scission entreprise ou suivant cession de société ou branche de la société.

 

Enfin, le contenu innovant de l'entreprise est identifié à la possession de au moins un des trois critères suivants:

  1. une taxe égale à 15% la plus haute valeur entre le chiffre d’affaires et les coûts annuels est imputable aux activités de recherche et développement;
  2. la effectif global il est composé pour au moins 1 / 3 d'étudiants en doctorat, de doctorants ou de chercheurs, ou pour au moins 2/3 des membres ou des collaborateurs à quelque titre que ce soit en master;
  3. la société est titulaire, dépositaire ou titulaire de permis d'un brevet enregistré (propriété industrielle) ou propriétaire programme informatique original enregistré.

Définition des startups à orientation sociale: Ce type d’entreprise possède toutes les exigences qui caractérisent la start-up innovante, mais intervient également dans certains secteurs spécifiques que le droit italien considère comme ayant une valeur sociale particulière. 1 La circulaire 3677 / C, publiée par le ministère du Développement économique 20 janvier 2015, a a introduit une nouvelle procédure d'auto-certification pour la reconnaissance des startups innovantes à vocation sociale, basée sur le signalement de leur impact. Dans le même temps, pour mieux accompagner l'utilisateur dans l'utilisation de la nouvelle procédure, le ministère a publié le "Guide pour la rédaction du document de description de l'impact social", fruit d'une collaboration avec le ministère de l'Éducation, de l'Université et de la Recherche. et avec différents acteurs de l'entrepreneuriat social.

1. Une entreprise a une vocation sociale si elle opère dans les secteurs identifiés par la discipline de l'entreprise sociale (décret législatif 155 / 2006, article 2, paragraphe 1). Les secteurs identifiés sont ceux de l'assistance sociale; les soins de santé; éducation, éducation et formation; de la protection de l'environnement et de l'écosystème; de la collecte des déchets urbains, spéciaux et dangereux; la mise en valeur du patrimoine culturel; du tourisme social; de l’enseignement universitaire et postuniversitaire; recherche et fourniture de services culturels; formation parascolaire visant à prévenir les abandons scolaires et la réussite scolaire et scolaire.

 

Définition d'incubateur certifié: il s’agit d’une structure qui doit répondre à certaines exigences spécifiques définies par le DM 22 de décembre 2016 - qui met à jour le décret d’exécution précédent, daté du 22 de février 2013 - concernant les locaux, le personnel, les équipements et, surtout, doit démontrer une expérience confirmée dans des activités visant à soutenir le démarrage et le développement d'entreprises innovantes en offrant des services d'incubation physique, générer des effets de contamination et de débordement sur le tissu entrepreneurial du territoire. La loi vise ainsi à mettre en évidence et à renforcer l'excellence nationale dans l'incubation et l'accélération de nouvelles entreprises innovantes à haute valeur technologique. Les incubateurs agréés bénéficient de certaines des facilités offertes aux jeunes entreprises innovantes, notamment: un modèle typé standardisé fondé sur la création d’une entreprise; v. par. "Mesures de facilitation", point 1; exemption des droits de chambre et des droits de timbre v. Point 2; possibilité d'adopter des plans d'incitation en équité - imposition facilitée - même si elle est constituée sous forme de srl v. Point 9; un accès simplifié et gratuit au Fonds de garantie pour les PME v. Point 12; accès préférentiel au programme Italia Startup Visa v. par. "Nouvelles mesures en faveur de l'écosystème de l'innovation", souligne 3.

Schéma de publicité: les startups innovantes et les incubateurs certifiés doivent s’inscrire dans les sections spéciales respectives du registre des entreprises (startups, incubateurs) créé ad hoc aux chambres de commerce. L’enregistrement, gratuit, se fait par l’envoi d’une déclaration d’autocertification de la possession des obligations susmentionnées à la chambre de commerce compétente: des modèles et un guide d’autocertification sont disponibles à l’adresse suivante: http://startup.registroimprese.it/. Cette flexibilité "entrante" est équilibrée par deux équilibres: les contrôles effectués par les chambres de commerce responsables du territoire sur la possession effective des éléments requis envisagés (voir à ce sujet la circulaire 3696 / C de 14 février 2017); l'obligation de mettre à jour tous les six mois (délais 30 juin et 31 décembre) les données fournies lors de l'inscription dans la section spéciale, et de confirmer une fois par an, simultanément avec l'une des deux exigences semestrielles, la possession des exigences, sous peine de perte de statut particulier et d'installations associées (pour plus de détails, voir la circulaire N. 3672 / C publiée par le ministère du Développement économique, 29, août 2014, guide des exigences en matière d'informations pour les startups et les incubateurs). Ces données concernent principalement le type d'activité exercée, en particulier les éléments caractéristiques liés à l'innovation technologique. Le registre spécial des jeunes entreprises innovantes est rendu public sous forme électronique et mis à jour chaque semaine par le système des chambres afin de faire connaître, d'encourager une surveillance généralisée et de mener un débat nuancé et objectif sur l'impact de la nouvelle réglementation sur la croissance économique, emploi et innovation (voir section "Listes et statistiques").

 

#ItalyFrontiers (http://startup.registroimprese.it/isin/home): a lancé 13 November dans le but de renforcer et d’élargir la mine d’informations sur les entreprises italiennes innovantes. #ItalyFrontiers consiste en une plate-forme en ligne où chaque start-up et chaque PME innovante peuvent créer leur profil personnel en deux langues. Une fiche détaillée est disponible pour chaque entreprise. Elle contient, outre les données à caractère personnel déjà disponibles dans la section spéciale du registre des entreprises (nom, lieu, date d'établissement et de démarrage, secteur de référence, classe de taille en termes d'employés, capital souscrite et valeur de la production), ainsi qu’un large éventail d’informations supplémentaires saisies par chaque entreprise. Celles-ci comprennent le stade de développement des affaires, les caractéristiques des équipes, une description des produits ou services mis en œuvre, les besoins de financement, les capitaux mobilisés et les marchés de référence. Une fois signé avec une signature numérique par le représentant légal (guide de compilation), cette information est accessible à tous dans le profil public de la société. La somme de ces cartes permet de créer une véritable vitrine en ligne de startups et de PME innovantes, sur laquelle vous pouvez visualiser les entreprises traditionnelles intéressées par des collaborations en matière d'innovation et les investisseurs italiens et étrangers à la recherche de nouvelles opportunités présentant un potentiel élevé de développement. retour.

Suivi et évaluation: puisque la politique se veut "factuelle", le corpus normatif prévoit la création d'un système structuré de suivi et d'évaluation de l'impact économique des mesures, en imposant également au ministre du Développement économique l'obligation de faire rapport chaque année au Parlement. Le rapport s’appuie également sur les activités du Comité de suivi et d’évaluation, créé par décret ministériel du 31 de janvier 2014. Le rapport annuel du ministre au Parlement en est à sa troisième édition, présentée sur 13 February 2017. Également publié dans une version anglaise, le rapport annuel présente l’évolution de la réglementation au cours de la période de référence et les principaux éléments produits par les mesures constituant la loi italienne sur les startups. Les deux éditions précédentes, disponibles dans la section dédiée du site Web du ministère, sont datées du 1 ° March 2014 et du 16 December 2015.

 

La volonté de rendre public les données fournies par les différentes mesures constituant la loi italienne sur les start-up se traduit également par la mise au point d'un système de reporting structuré, composé de quatre rapports trimestriels, concernant:

  1. l'accès au crédit pour les jeunes entreprises innovantes grâce à l'intervention du Fonds de garantie pour les PME;
  2. l'utilisation du nouveau mode de constitution libre et numérique pour les startups innovantes sous la forme de srl;
  3. tendances économiques de la section spéciale du registre des entreprises: dynamique de l'emploi, composition des groupes sociaux et performance financière;
  4. performance du programme Italia Startup Visa & Hub.
Enfin, Istat a développé une section statistique sur son site Internet concernant la performance des startups innovantes en termes de rentabilité, solidité, liquidité et les résultats produits par des mesures de facilitation.

 

 

Mesures de facilitation

Les mesures en question s'appliquent aux startups innovantes pour les années 5 à compter de leur date de constitution:

  1. Nouveau mode de constitution numérique et gratuit (Article 4, paragraphe 10 bis Investment Compact): avec la décision du ministre du Développement économique de 17 de février 2016, la possibilité a été offerte aux startups innovantes et aux incubateurs certifiés de rédiger l'acte constitutif à l'aide d'un modèle standard typé à la signature numérique, par analogie avec ce qui est déjà prévu pour les contrats de réseau. Le mois d'octobre de 28 DM 2016 étend l'applicabilité de la procédure avec signature numérique aux modifications ultérieures de l'acte constitutif. Le nouveau mode de constitution présente de nombreux aspects novateurs. Tout d’abord, son utilisation est gratuit: il n'y a pas de coûts spécifiques liés à la création de la nouvelle société, avec une économie claire pour les entrepreneurs par rapport à la procédure standard avec un acte public. Le processus se caractérise par une forte simplification: l’ensemble de la procédure se déroule en ligne, sur une plateforme dédiée (guide d’utilisation), et la reconnaissance de l’identité des abonnés de l’acte est garantie par l’utilisation de la signature numérique. L'acte constitutif est établi en utilisant un format uniforme, au format XML, qui permet à la fois des contrôles rigoureux et des compétences de personnalisation. Enfin, notez comment cette procédure reste volontaire: pour ceux qui le souhaitent, il est toujours possible de créer une srl avec un acte public standard et de la placer dans son contexte (ou ultérieurement) dans la section spéciale du registre.

 

  1. Exemption des droits de chambre et du droit de timbre: pour les startups innovantes et les incubateurs certifiés, la cotisation annuelle due en faveur des chambres de commerce ne s'applique pas, de même que, comme le précise la circulaire 16 / E publiée par Inland Revenue le 11 June 2014, les droits administratifs et les les droits de timbre généralement dus pour les obligations à exécuter au registre des sociétés.
  2. Dérogations au droit des sociétés ordinaire Les startups innovantes constituées sous la forme d'une société sont autorisées à: créer des catégories d'unités avec des droits particuliers (par exemple, des catégories d'unités ne donnant pas de droits de vote ou ne les attribuant pas proportionnellement à la participation); effectuer des opérations sur ses actions; émettre des instruments financiers participatifs; offrir aux actions publiques du capital. Beaucoup de ces mesures impliquent un changement radical de la structure financière de la société, la rapprochant de celle du spa.
  3. Extension de la durée de couverture des pertes: en cas de réduction de capital de plus d'un tiers, le délai dans lequel la perte doit être réduite à moins d'un tiers est reporté à la deuxième année suivante (au lieu de la première année suivante). En cas de réduction de capital due à des pertes inférieures au minimum légal, l’assemblée des actionnaires, au lieu de la réduction immédiate du capital et de l’augmentation simultanée de celle-ci jusqu’à un montant non inférieur au minimum légal, peut décider de reporter la décision de clôture de l'année suivante.
  1. Exemption de la réglementation sur les sociétés de complaisance et perte systématique: Les startups innovantes ne sont pas soumises à la discipline des sociétés de complaisance et des sociétés en perte systématique. Par conséquent, s’ils obtiennent des recettes "non congruentes" ou subissent une perte fiscale systématique, ils ne se verront pas imposer les pénalités fiscales envisagées pour les sociétés de dépanneurs, telles que l’imputation d’un revenu minimum et d’une base d’imposition minimale aux fins de l'impôt sur le revenu. , l’utilisation limitée du crédit de TVA, l’application de la surtaxe IRES de 10,5%.
  2. Exemption de l'obligation d'apposer le visa pour le respect de la compensation du crédit de TVA (Article 4, paragraphe 11novies Investment Compact): le règlement ordinaire exigeant l’apposition du visa pour l’indemnisation dans F24 des crédits de TVA supérieurs à 15.000 euro peut constituer un frein à l’utilisation de l’indemnisation horizontale. Avec l'exemption de l'obligation d'apposer le visa pour la compensation des crédits de TVA d'un montant maximal de 50.000 euros, les startups innovantes peuvent bénéficier d'avantages significatifs en termes de liquidité.
  1. Discipline de travail sur mesure: les startups innovantes sont soumises, sous réserve de certaines variantes spécifiques, à la réglementation des contrats à durée déterminée, telle que prévue par le décret-loi 81 / 2015 (le "Job Act"). La startup innovante peut donc embaucher du personnel sous contrat à durée déterminée d'une durée maximale de 36 mois. Dans ce délai, les contrats peuvent également être de courte durée et renouvelés plusieurs fois, sans limitation quant à la durée et au nombre de prolongations prévues dans le Jobs Act. À la fin des mois de 36, le contrat peut être reconduit. 12, ce qui porte la durée totale de la relation de travail à 48 mois. Après cette période, la relation de collaboration prend la forme d’un contrat à durée indéterminée. En outre, contrairement à ce qui se passe pour d’autres entreprises, les startups innovantes comptant plus de 5 employés ne sont pas tenues de stipuler un nombre de contrats à durée déterminée calculés en fonction du nombre de contrats à durée indéterminée actifs.

 

  1. Faculté à rémunérer le personnel de manière flexible: sous réserve d'un tableau minimal, il appartient aux parties de déterminer quelle partie de la rémunération est fixe et quelle variable. La partie variable peut consister en des traitements liés à l'efficacité ou à la rentabilité de l'entreprise, à la productivité du travailleur ou du groupe de travail, ou à d'autres objectifs ou paramètres de performance convenus entre les parties, notamment le point suivant.
  2. Rémunération au moyen d'instruments de participation au capital (guide et modèle commenté de plan d'intéressement en fonds propres): les start-ups innovantes et les incubateurs certifiés peuvent rémunérer leurs collaborateurs par des instruments de participation au capital social (tels que option d'achat d'actions)et les prestataires de services externes par le biais de travailler pour l'équité. Les revenus provenant de la cession de ces instruments ne contribuent pas à la formation d'un revenu imposable, ni à des fins fiscales, ni à des fins contributives.
  3. Incitations fiscales pour l'investissement en capital risque de startups innovantes des personnes physiques et morales. La facilitation, stabilisée et considérablement améliorée par la loi de finances 2017 (article 1, paragraphe 66), prévoit: personnes physiques un Déduction Irpef égale à 30% de l'investissement, jusqu'à un maximum de 1 millions d'euros; pour le entités juridiques l'incitation consiste en un déduction des Ires imposables de 30% investissement, jusqu’à concurrence de 1,8 millions. Jusqu'à 2016, les taux d'incitation s'élevaient à 19% pour les investissements de personnes physiques et à 20% pour les personnes morales, à l'exception des augmentations respectives de 25% et 27% dans le cas d'investissements dans des startups innovantes à vocation dans le secteur de l’énergie, pour lequel 2017 applique le tarif unique à 30% (voir le décret d’application des exercices 20132015, le décret d’application de l’exercice 2016). Les incitations s’appliquent tant aux investissements directs dans des startups innovantes qu’aux investissements indirects par l’intermédiaire des OICR et d’autres entreprises qui investissent principalement dans des startups et des PME innovantes. À partir de 2017, l'utilisation de l'incitatif est conditionnée au maintien de la participation à la startup innovante pendant au moins trois ans (auparavant deux ans).
  4. Possibilité de lever des fonds avec des campagnes de l'équité crowdfunding sur des portails en ligne autorisés. En 2013, l’Italie a été le premier pays au monde à adopter un règlement spécifique. Au début de 2015, le décret de loi susmentionné sur le "pacte d'investissement" renforçait l'instrument en introduisant trois innovations importantes: même les PME innovantes peuvent mener des campagnes de financement participatif en fonds propres; ainsi également les OPC et autres sociétés par actions qui investissent principalement dans des startups innovantes et des PME innovantes, une évolution qui permet une diversification du portefeuille et une réduction des risques pour l'investisseur de détail; par dérogation aux règles ordinaires, le transfert des actions de startups innovantes et de PME innovantes est dématérialisé, ce qui entraîne une réduction des charges liées, dans le but de rationaliser le marché secondaire. Avec la résolution du 24 Février 2016 Consob a mis à jour le réglementation sur le financement participatif en capital, en absorbant les développements susmentionnés et en simplifiant davantage: la vérification de la pertinence de l'investissement peut également être effectuée par les gestionnaires des portails eux-mêmes et non seulement par les banques, en numérisant l'ensemble de la procédure. En outre, deux nouvelles catégories ont été admises parmi les investisseurs professionnels autorisés: les "investisseurs professionnels à la demande", identifiés conformément à la discipline européenne Mifid sur la fourniture de services d'investissement, et les "investisseurs pour soutenir l'innovation", notion qui inclut des acteurs comme les business angels. Enfin, la loi de finances 2017 (article 1, paragraphe 70) a lancé le processus d’extension de l’applicabilité de l’instrument à toutes les PME italiennes.
  5. Intervention simplifiée, gratuite et directe pour les startups innovantes Fonds de garantie pour les petites et moyennes entreprises, fonds public facilitant l’accès au crédit en accordant des garanties sur les emprunts bancaires (décret d’application, guide). La garantie couvre jusqu'à 80% du crédit octroyé par la banque aux startups innovantes et aux incubateurs certifiés, jusqu'à un maximum de X € XMX, et est octroyé sur la base de critères d'accès extrêmement simplifiés, avec une enquête bénéficiant d'un canal prioritaire.
  6. ICE Agency: services ad hoc pour l'internationalisation des startups. L'Agence fournit une assistance dans les domaines réglementaire, des entreprises, des impôts, de l'immobilier, des contrats et des crédits: les startups innovantes bénéficient d'un rabais de 30% sur les coûts standard, payable à la demande de la "Startup Service Card" spéciale à l'adresse urp@ice.it. En outre, afin de faciliter la rencontre avec des investisseurs étrangers potentiels, l'ICE accompagne gratuitement ou à des conditions favorables certaines des grandes manifestations internationales de l'innovation: le calendrier des activités planifiées est disponible sur le portail www.innovationitaly. .com / fr /.
  7. failfast: en cas d'échec, les startups innovantes peuvent compter sur des procédures plus rapides et moins lourdes que les entreprises ordinaires pour mener à bien leurs activités. Plus précisément, ils sont exclusivement soumis à la procédure de règlement de la crise du surendettement et de la liquidation, avec dérogation notamment aux procédures de faillite, au règlement à l'avance et à la liquidation administrative obligatoire. Les startups innovantes figurent donc parmi les sujets "non faillibles", afin de leur permettre d'accéder aux procédures simplifiées de composition de la crise en continuité et de réduire les délais de liquidation judiciaire, limitant les dépenses liées à la faillite, incluses sa stigmatisation sur le plan culturel.
  8. Transformation en PME innovante: En cas de succès, les startups innovantes devenues "matures" et qui continuent à être caractérisées par une composante importante de l'innovation peuvent devenir des PME innovantes. En proposant de soutenir toutes les entreprises caractérisées par une forte propension à innover, le décret de loi 3 / 2015, dit "pacte d'investissement", a en fait attribué une grande partie des mesures déjà envisagées au profit de startups innovantes à un public plus large: PME innovantes précisément, il s’agit de toutes les petites et moyennes entreprises opérant dans le domaine de l’innovation technologique, quelles que soient leur date d’établissement, leur objectif commercial et leur degré de maturation.

Pour plus d'informations:


Les opinions et les circulaires sur les règlements sont disponibles à l'adresse suivante: lien.

 

L'ensemble de la législation, primaire et secondaire, concernant la politique en matière de startups innovantes, les guides et documents associés, ainsi que les rapports sur les effets des mesures, est disponible dans la section partie site dédié du MISE.

Boîte mail d'information: startup@mise.gov.it.  

 

Autres mesures en faveur de l'écosystème de l'innovation
Outre les dispositions du décret de croissance 2.0, le ministère du Développement économique participe à d'autres programmes soutenant l'écosystème de l'innovation:
  1. Smart & Start Italie (site, résumé): le mois de septembre de 24 DM 2014 a mis en place un programme de financement subventionné pour les startups innovantes implantées dans tout le pays. La dotation financière s'élève à environ 200 millions d’euros, jusqu’à épuisement des fonds en faveur de projets comportant des programmes de dépenses d’un montant compris entre mille et 100 millions d’euros pour des biens d’investissement et / ou des frais de gestion. Ces programmes de dépenses seront couverts par un prêt à taux zéro de 1,5% du montant; la partie couverte par le prêt bonifié atteint 70% si les groupes sociaux sont principalement composés de femmes ou de moins de 80. Si les startups innovantes sont situées dans une région de convergence, le 35% du prêt sera octroyé pour un montant perdu. La mesure s’applique également aux personnes qui s’engagent dans les jours 20 à lancer une startup innovante. Les startups composées de moins de 60 mois bénéficient également des services de tutorat en gestion technique. Les demandes de startups qui s'engagent à financer au moins 12 du plan d'investissement avec des capitaux d'investisseurs institutionnels sont évaluées de manière préférentielle. Le programme a été refinancé avec la loi de finances 30.
  2. "Startup sponsor": vente des pertes de nouvelles entreprises à des sociétés cotées. La loi de finances 2017 (article 1, portant de 76 à 80) introduit, pour toutes les sociétés détenues pour au moins 20% du capital-actions, la possibilité de vendre, contre rémunération, les pertes subies au cours des trois premiers exercices (phase "démarrage"). En contrepartie, la société à laquelle les pertes sont transférées ("sponsor") peut apporter son montant déductible de la même manière que pour la cession de crédits d’impôt, à condition que ses actions soient cotées sur un marché réglementé ou une société de gestion. système commercial multilatéral. La vente doit porter sur le montant total des pertes fiscales.
  3. Lancé par le ministre du Développement économique sur 24 le juin 2014, le programme Italie Startup Visa (site web officiel et lignes directrices) a introduit une nouvelle procédure simplifiée pour la fourniture de visas d’entrée pour le travail indépendant aux citoyens non européens souhaitant démarrer une startup innovante dans notre pays. Ce programme repose sur la conviction que la rencontre de différentes cultures entrepreneuriales représente un élément essentiel du développement de chaque écosystème de l'innovation. La nouvelle procédure, qui repose sur la collaboration des ministères des Affaires étrangères, de l'Intérieur et du Travail et des Politiques sociales, est rapide - elle se clôt en quelques jours 30 - centralisée - sous une seule administration - et numérique - se déroule entièrement en ligne. De plus amples informations sont disponibles dans les rapports trimestriels sur le programme (voir la section "Suivi et évaluation") qui montrent les principaux résultats obtenus en termes d'applications, de pays d'origine et d'entreprises nouvellement créées. De plus, une boîte aux lettres est active, info.italiastartupvisa@mise.gov.it, que vous pouvez contacter pour toute clarification sur les procédures.
  4. Le 23 Décembre 2014, sur le modèle de Italia Startup Visa, a été lancé le programme Italie Startup Hub, qui a étendu l’applicabilité de la procédure accélérée décrite ci-dessus aux ressortissants de pays tiers déjà détenteurs d’un titre de séjour (obtenu par exemple à des fins d’étude), qui envisagent de prolonger leur séjour en Italie pour lancer une startup innovante: De cette manière, ils peuvent convertir le permis de séjour en "permis de création d'entreprise indépendant" sans avoir à quitter le territoire italien et bénéficier des mêmes procédures simplifiées que celles prévues pour l'octroi de visas de démarrage. Le site Web institutionnel du programme, italiastartuphub.mise.gov.it, a été lancé le 22 2016 avril (directives). Pour plus d'informations, contactez l'adresse info.italiastartupvisa@mise.gov.it.
  5. En collaboration avec le ministère de l'Éducation, de l'Université et de la Recherche (MIUR), un projet pilote a été mis en place dans 2013 dans certaines universités italiennes des régions de convergence. Laboratoire de contamination, lieux de contamination interdisciplinaire qui promeuvent la culture de l’entreprenariat, de l’innovation et de nouveaux modèles d’apprentissage. Un groupe d'experts nommés par les deux ministères a sélectionné l'Université méditerranéenne de Reggio Calabria (site Web du laboratoire de contamination), l'Université de Calabre, Cosenza (site Web), l'Université de Catane (site Web), l'Université des études de Naples Federico II, Département des sciences sociales (site web). Le 2 de décembre 2016 a mis fin aux quatre semestres prévus par l’initiative précédente, le MIUR a lancé un nouveau Call Contamination Lab, doté d’une dotation financière de 5 (annonce).
  6. Deux mesures importantes en faveur de l'innovation technologique applicable à l'univers des entreprises italiennes sont particulièrement intéressantes pour les startups et les PME innovantes:
  7. Crédit d'impôt Recherche et développement (fiche récapitulative): introduite avec la loi de finances 2015 et régie par le décret du ministre de l'Économie et des Finances, en accord avec le ministre du Développement économique, 27 May 2015, l'instrument a été considérablement renforcé par la loi Bilan 2017 (article 1, paragraphes 15 et 16). Dans sa nouvelle configuration, prenant effet à compter de la période d’imposition 2017, le crédit d’impôt est comptabilisé à hauteur de 50% des augmentations annuelles des dépenses en recherche et développement, tant pour les coûts de la recherche. intramuros à la fois pour les dépenses extramuros. Le montant maximal de la subvention est égal à 20 millions d'euros pour chaque période fiscale. L'assiette de subvention est calculée par référence à la moyenne des dépenses courues au cours des 3 périodes fiscales antérieures à celle en cours au 31 décembre 2015; une condition d'accès au crédit est que dans chacune des périodes fiscales, des dépenses d'activités de recherche et développement au moins égales à 30.000 2017 euros soient engagées. Avec la loi de finances 25, les entreprises qui opèrent en Italie sur la base de contrats clients avec des entreprises résidentes ou situées à l'étranger sont désormais également incluses dans la concession. Auparavant, la concession était comptabilisée à hauteur de XNUMX% pour les surcoûts liés aux activités de R&D réalisées intramuros, tandis que le taux% 50 s’applique uniquement dans le cas de sous-traitance o l'utilisation de personnel hautement qualifié; le montant maximum de la concession était de 5 millions d'euros. De plus amples précisions sur les opérations du CIR & S sont disponibles dans la circulaire 5 / E publiée le 16 mars 2016 par l'Agence du revenu.
  8. Boîte de brevet: la loi sur la stabilité 2015 (article 1, commi 3745) a mis en place un système d'incitation fiscale sans précédent pour les revenus provenant de l'exploitation de la propriété intellectuelle. La "Patent Box", qui s'applique à partir de l'exercice 2015, permet éventuellement aux entreprises d'exclure de la fiscalité 50% des revenus provenant de l'exploitation commerciale d'actifs incorporels (propriété intellectuelle, brevets industriels, etc.). « entreprise). Le dernier pacte d’investissement a amélioré cet instrument, en intégrant également pleinement les marques commerciales dans les actifs incorporels pour lesquels l’avantage fiscal est comptabilisé. La Patent Box est un puissant moyen d'attirer les investissements dans l'exploitation du capital immatériel, des marques et des modèles industriels. Le décret publié le 30 July 2015 par le ministère du Développement économique en concert avec le ministère de l'Economie et des Finances a défini les modalités d'application, précisées dans la circulaire 11 / E publiée par 7 April 2016 par Inland Revenue.

 

Catégories: StartUp

Laisser un commentaire

Vous commentez en tant qu'invité.


Copyright © 2020 TrovaWeb srl - Via Ansaldo Patti, 28/30 - 98121 Messina (ME) - Italie
P. Iva 03553530837 CF - REA 245342
Inscription à la section spéciale de démarrage 02 / 04 / 2019
PEC: trovaweb@pec.it